Ioana TAMAS | Who I am ?

Expo, Ioana TAMAS – « Who I am ? », 12 > 21 novembre 2015 @ Pink Screens

87ca74b00115c33a4f17a7446436dac8

Ioana Tamas est Roumaine et réalise ses céramiques à Eindhoven. De son œuvre, conceptuelle et figurative, Ioana écrit qu’elle est une recherche au sein de l’esprit et du corps humain. « Who am I ? » propose des portraits qui sèment le doute quant à l’identité de genre en tant qu’image, qui proviendrait donc d’une réflexion intérieure.

www.facebook.com/IoanaTamasCeramics

Action militante et interculturalité

Image1

Mise au Vert des CHEFFs Asbl – Modave

Animateur-conférencier, «Organisation de jeunesse, action militante et interculturalité » (19 juillet 2014),

Thème : faire entrer les outils interculturels dans l’approche militante des CHEFFs Asbl et répondre ensemble à la question « Comment aborder des publics non habituels de l’Asbl tout en parlant de façon dépassionnée de sujets potentiellement sensibles sur les questions de genre et d’orientation sexuelle? »

Le Sorcier d’Hiva Oa de Gauguin au regard des notions de genre

Gender Experimental Café #3, Cupper Café – Liège

Un projet de la SPACE et du MADmusée avec la complicité d’Emmanuel d’Autreppe.

Dans le cadre de la préparation d’une exposition d’art visuel en octobre 2014 lors du Festival Contre/Bandes.

Pendant trois soirées au Cupper Café, différents intervenants (artistes, chercheurs, opérateurs culturels…) présentent leur point de vue sur le thème du genre en laissant au public l’occasion de se mêler au débat, de réagir et de nourrir le propos. Des traces évolutives de ces soirées occuperont le café jusqu’au 15 juin.

Ces rencontres serviront de ferment à la réflexion qui mènera à une exposition sous commissariat commun au mois d’octobre.

Paul Gauguin, "Le sorcier d'Hiva Oa", 1902, Musée des Beaux-Arts (BAL), Liège

Paul Gauguin, « Le sorcier d’Hiva Oa », 1902, Musée des Beaux-Arts (BAL), Liège

——-

PROGRAMME DE LA SOIREE DU 11/6 :

– présentation de son travail photographique par Eric Tcheou et introduction par Emmanuel d’Autreppe

http://erictcheou.com/

– analyse du Sorcier d’Hiva Oa de Gauguin, chef-d’oeuvre du BAL par Cédric Piechowski, conservateur du musée de la céramique d’Andenne, spécialiste de la place du genre dans l’art

 ——-

Les oeuvres de Sophie Langohr et Roger Angeli exposées à partir du 7 mai restent visibles jusqu’au 11/6.

Merci à Jo Cupper de nous faire confiance en nous laissant expérimenter dans et sur les murs du Cupper Café.

L’imaginaire céramique du modèle de l’homme « noir »

03. _DSC2968 ter

La céramique, ainsi que l’ensemble des Arts appliqués, portent indéniablement l’empreinte de notre histoire et c’est pourquoi le colonialisme y laisse une marque, une cicatrice pourrions-nous dire. Aujourd’hui, nous pouvons relire et traduire l’utilisation des modèles de “Noirs” en céramique sous un regard moderne. Par “noir”, il faut entendre non seulement l’expression d’une “race” telle que l’a construite l’idéologie à partir du 18ème siècle, mais plus largement un ensemble de symboles sociaux qui structure notre imaginaire humain. Avec les collections du Grand Curtius de Liège et du Musée de la céramique d’Andenne, nous allons lire et décomposer le sens d’objets que nous n’observons peut-être pas assez. Revoir le concept de race, le contexte de l’esclavagisme -du colonialisme en particulier-, l’imaginaire commun d’une couleur dont la naissance est ancienne, la fonction d’objets a priori “beaux” et anodins nous amènent à questionner le sens des productions humaines.

Publié dans « Liège Museum. Bulletin des musées de la Ville de Liège », février 2014, n°8, pp.4-11 / Lire l’article / Lire tout le bulletin sur le thème de la « Figure humaine »

Épuisement chez les LGBT

L’épuisement moral est un état qui survient après l’isolement, la honte et la stigmatisation, conséquences du rejet, des insultes, de la pression sociale, de la peur de décevoir, du discrédit de l’homosexualité, de l’incitation à la honte,… Il arrive souvent lors du coming-out. Cette période peut être particulièrement anxiogène et elle trouve généralement ses réponses dans le changement. Il peut donc être déstabilisant et entraîner une sérieuse remise en question personnelle. Comme les repères peuvent devenir flous, il peut s’installer chez la personne une certaine insécurité identitaire. Cette recherche de soi n’est pas étrangère à certaines formes de dépressions.

« Épuisement », Cédric Piechowski, publié dans « Le suicide chez les LGBT », Les Carnets de Tels Quels, n°1, pp.36-37. Lire l’article / Table des matières

Des homophobies ?

Tels Quels Jeunes s’est récemment associées à la Maison Arc-en-Ciel de Bruxelles et à l’organisation de jeunesse indonésienne Pelangi Perempuan pour traduire en français et en néerlandais, imprimer et diffuser une bande dessinée expliquant aux jeunes les principes de Yogyakarta. En cours de projet, il nous a été demandé par les pouvoirs subsidiants si la bande dessinée avait été adaptée à la situation belge. Le contexte est en effet différent. La Belgique est un état laïque avec des lois pour lutter contre l’homophobie. L’Indonésie est l’état laïque avec la plus forte proportion de musulmans au monde et le pays n’a pas de lois pour défendre ses minorités sexuelles. Cependant, nous établissons le même constat au quotidien. Les mécanismes qui mènent à discriminer les homosexuel-les sont identiques partout et reposent sur les bases du sexisme, c’est-à-dire de la croyance d’une hiérarchie genrée et d’un ordre social exclusif. Nos animations dans les écoles nous confrontent trop régulièrement à cette vision sociale…

« Des homophobies », Cédric Piechowski, publié dans « Le suicide chez les LGBT », Les Carnets de Tels Quels, n°1, pp.34-35. Lire l’article / Table des matières

Coming-Out et société

Le Coming-Out est souvent perçu comme une simple revendication mais il s’agit plutôt d’un processus de prise de conscience de soi et de construction identitaitre. Nous pourrions résumer ses grandes étapes en 3 temps : l’intuition d’être attiré par le même sexe ou les deux ; la prise de conscience rationnelle (mettre des mots) sur qui on est, pour soi : la révélation de ses attirances auprès de l’entourage social.

« Coming-Out et société », Cédric Piechowski, publié dans « Le suicide chez les LGBT », Les Carnets de Tels Quels, n°1, pp.24-25. Lire l’article / Table des matières