Épuisement chez les LGBT

L’épuisement moral est un état qui survient après l’isolement, la honte et la stigmatisation, conséquences du rejet, des insultes, de la pression sociale, de la peur de décevoir, du discrédit de l’homosexualité, de l’incitation à la honte,… Il arrive souvent lors du coming-out. Cette période peut être particulièrement anxiogène et elle trouve généralement ses réponses dans le changement. Il peut donc être déstabilisant et entraîner une sérieuse remise en question personnelle. Comme les repères peuvent devenir flous, il peut s’installer chez la personne une certaine insécurité identitaire. Cette recherche de soi n’est pas étrangère à certaines formes de dépressions.

« Épuisement », Cédric Piechowski, publié dans « Le suicide chez les LGBT », Les Carnets de Tels Quels, n°1, pp.36-37. Lire l’article / Table des matières

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s